Carnet

Bye bye melodica & Vietnam

J'ai quitté Nadège et ses copines (Mélanie & Cécilia) ce matin après deux semaines d'aventure au Vietnam. Elles sont rentrées en France alors que je prenais l'avion pour Hong-Kong, et je leur ai confié quelques affaires que je ne souhaite plus transporter avec moi. Parmi celles-ci : mon mélodica adoré.

Je l'avais apporté en voyage car je souhaitais apprendre à jouer de cet instrument et m'en servir pour composer des chansons. Mais je ne peux pas jouer dans la promiscuité des dortoirs et des salles communes des auberges de jeunesse. Je ne veux pas me casser les oreilles de mes frères routards, car je suis encore mauvais, et je ne deviendrai jamais bon sans m'éxercer. Bref, il m'encombrait plus qu'autre chose (1,5 litre et 600g !).

Cet instrument fait sourire certains. Une flûte-piano, c'est cocasse. Ça fait penser à la keytar et c'est dommage. Certes, on dirait un jouet mais c'est un véritable instrument, dont la maîtrise est plus difficile qu'on ne le croirait. Et puis, j'aime beaucoup son son (surtout avec de la reverb). Voici quelques titres avec du mélodica que vous connaissez peut-être.

Damon Albarn étant un "melodica maniac", on en retrouve dans Gorillaz :

C'est Augustus Pablo qui m'a donné envie de m'intéresser à l'instrument :

Mais je l'ai probablement découvert avec le groupe de punk Clinic quand j'étais adolescent :

Et aussi, en vrac :

J'en oublie plein...

Me voici donc en Chine. J'ai beaucoup aimé le Vietnam, c'est magnifique et on y mange très bien. Grâce aux filles, j'ai vu beaucoup de choses, plus que si j'avais été seul, de très belles choses. Mais j'ai moins "vécu" le pays que lorsque je voyage seul. Je fais un gros coucou à Nadège (FR), Cécilia (FR), Mélanie (FR), Mathilde (FR) et des spéciales dédicaces pour Juan (VN) et Jade (VN).

Consultez les 2 commentaires.

16 cocktails dans le ciel de Saigon

Saigon : entre un ciel d'escarboucle
Et les flots incertains,
Du bruit, des gens de fièvre teints ;
Sur le sanglant carboucle.

Paul-Jean Toulet

À l'initiative de Mélanie, nous avons découvert 4 bars "rooftops" à Saigon. Nous étions 4, un bar par soir : seize cocktails au total.

Mercredi - 23° étage

Ça commence très fort avec le Shri, dans la tour Centec. L'endroit est incroyable. On est pas très haut, placé à mi-hauteur des grattes-ciels d'en face, mais c'est parfait ainsi. C'est un vrai festival de lumières. L'accueil est royal, l'éclairage de la terrasse très étudié, la carte a une belle mise en page. Et les cocktails ! Les cocktails !!!

Ma sélection : Shri Martini

  • Base : Gin
  • Corps : Blanc d'oeuf et jus de citron vert
  • Additif : Sucre vanillé
  • Feuilles de coriandre

Un délice. "Served in a black pepper rimmed glass", c'est pas la classe, ça ?

Jeudi - 5° étage

Ce n'est pas très haut, mais le Breeze Sky Bar,  est situé sur le toit de l'hôtel Majestic, face au fleuve Saigon, donc la vue vaut vraiment le coup quand même. Si le bar n'est pas inoubliable, traverser le magnifique hall du Majestic a été un grand moment.

Ma sélection : Majestic by Night

  • Base : Vodka
  • Corps : Jus de canneberge et jus de citron vert
  • Additif : Liqueur Cherry Brandy

C'était bon, mais pas extra. Je vous met donc aussi la sélection de Nadège qui était un peu meilleure : Style for majestic

  • Base : Vodka
  • Corps : Glace au citron et jus de citron
  • Additif : Triple sec (Blue Curaçao)

Vendredi - 23° étage

Le Level 23 Wine Bar est situé dans l'hôtel Sheraton. À la même hauteur que le Shri, on est ici aussi en plein dans les lumières de la ville, mais le bar est moins ouvert sur l'extérieur.

Ma sélection : Zacapa Sensation

  • Base : Rum (ici, du Zacapa 23 ans)
  • Corps : Vermouth blanc et jus de pomme
  • Additif : Jus de citron vert et sirop de sucre de canne

Je n'avais pas percuté en le commandant mais, dès que je l'ai eu aux lèvres, c'était évident : il s'agit d'un Voodoo avec du vermouth blanc plutôt que rouge. Pas très original donc, mais toujours aussi bon.

Samedi - 52° étage

Le Heli Bar. On ne pouvait pas être plus haut à Saigon, puisqu'on était dans la tour Bitexco (166° gratte-ciel mondial quand même) qui domine toute la ville. Évidemment, la vue était exceptionnelle, mais les boissons un peu décevantes (voir pas bonnes du tout pour certaines).

La carte des cocktails étant bâclée, j'ai joué la sécurité et j'ai commandé un Champagne Cocktail, nommé ici "French", qui n'a même pas été servi garni d'une cerise comme c'est l'usage.

Le classement

  • Vue : Heli Bar > Shri > Breeze > Level 23
  • Atmosphère : Shri > Level 23 > Breeze > Heli Bar
  • Cocktails : Shri > Level 23 > Breeze > Heli Bar

Sans surprise, au final : Shri > Level 23 > Breeze > Heli Bar.

Les photos ne sont pas de moi. Elles ont été prises au hasard sur le Web.

Consultez le commentaire.

L'opium du peuple

Officiellement, 81% des vietnamiens sont sans religion (athéistes / agnostiques). C'est le Parti qui le dit. Ainsi, il s'agirait du deuxième pays le moins religieux du monde après la Suède. Une source plus indépendante affiche le taux de 30%, ce qui place tout de même le pays à la treizième place mondiale. Pourtant...

À première vue, le pays semble bien avoir abandonné le champ religieux et déserté ses lieux sacrés. On entre dans la cathédrale d'Hanoi par la petite porte, un message nous avertit que le nombre de messes va être réduit, faute de fidèles. À Hoi An, les vietnamiens errent dans les temples taoistes chinois comme le font les touristes occidentaux. Certaines personnes prient, parfois, mais rien de comparable avec ce que j'ai pu voir en Birmanie. La plus grande démonstration de ferveur que j'ai vue était devant une statue de Confucius (ici une figure littéraire) à l'académie des mandarins d'Hanoi.

Pourtant, des indices spirituels, plus subtils que les grandes célébrations, se dévoilent au fur et à mesure de la découverte du pays. Dans chaque maison, dans chaque boutique, un petit coin est dédié au culte des ancètres. Un coin avec des LED, bien sûr. Les vietnamiens pensent en effet que les morts attendent d'avoir 4 générations de descendants avant de se réincarner (qu'arrive-t-il à ceux qui n'ont pas d'enfants ?), il faut rendre hommage aux ancètres proches car ils sont toujours parmi nous. Et surtout, des symboles, des statues, un peu partout. Et souvent quelqu'un devant, en train de réciter une prière ou de s'incliner. Ces symboles peuvent mélanger l'imagerie de plusieurs religions (comme le Cao Đài qui mélange les anciennes croyances paiennes locales avec le taoisme et le catholicisme) ou n'être attachés à aucune. En s'asseyant quelques minutes dans la cour centrale du grand marché de Cholon, on obsèrve des passants se recueillant et brûlant de l'encens devant le mémorial qui célèbre la construction du batiment et son promoteur.

Ce syncrétisme est si souple qu'il englobe parfois aussi l'imagerie officielle communiste. Sur l'île de Con Dao, un drapeau bouddhiste est orné d'une faucille et d'un marteau. Dans notre hôtel, à Saigon, un bouddha debout en position de protection fait équipe avec un buste d'Ho-Chi Minh. Ce qui n'est pas étonnant car le culte de la personnalité a fait de l'Oncle Ho une figure prophétique, quasi-christique.

Oui, les religions organisées semblent avoir marqué le pas au Vietnam. Le Parti n'a plus vraiment de concurrents institutionnels. Mais le fait religieux n'a pas disparu pour autant. Comme la vie, il a su prendre un autre chemin, son chemin.

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Le prix du bétel

Mes plus vieux lecteurs s'en souviennent, avant de s'appeler "Une maille dans la nappe pensante", le présent carnet Web était initulé "L'Usine de Bétel" entre 2005 et 2008. L'expression était issue d'une poésie/chanson que j'avais écrite en 2003 : "Sables mouvants".

Quand j'ai parcouru le sol birman tacheté de salive rouge l'année dernière, j'ai évidemment eu envie d'essayer. Malheureusement, j'avais gardé l'expérience pour les derniers jours du voyage et un imprévu gastrique m'a empêché d'y goûter. Et ça m'a laissé un petit regret...

Je ne m'attendais pas à en trouver au Vietnam. Cependant, dès le troisième jour, les crachats rouges sont réapparus sur les ciments et les graviers. Une piste ! J'étais dans une zone bétel. Me portant à merveille, me sentant suffisamment fort pour affronter la substance, je n'ai pas voulu laisser passer cette chance.

Nous étions sur le port de Cat Ba Town, plus exactement dans son marché. L'équipement industriel vétuste et rouillé attendait que les retombées du tourisme lui profite un peu. Les hôtels construits à la hâte dans les années 2000 et décrépis par l'humidité de la baie d'Halong avait l'air d'avoir été abandonnés il y a 40 ans. Le ciel était bas et menaçant. Au fond, les magnifiques karsts boisés dessinaient un horizon accidenté et invitaient à l'aventure. C'est maintenant !

La noix d'arec a été préparée par la vendeuse de faux billets : lavée dans un saut d'eau croupie, enroulée dans une feuille de bétel et mélangée avec de la chaux. Il fallait mâcher vingt minutes, j'ai recraché au bout de cinq. Le kava était dégueulasse mais se buvait cul sec. Un sprint. Garder cette atrocité dans la bouche pendant si longtemps, c'est un marathon.

Oui, j'étais sujet à l'ivresse à la suite de la prise, pendant une demi-heure. Ça m'a permis de particulièrement apprécier le chargement de la glace d'un bateau frigorifique. J'étais un peu groggy et alerte en même temps, mais je ne sais pas si c'est à mettre au crédit des vertus du bétel ou de la plainte désespérée de mon corps ("mais pourquoi tu m'infliges ça ?!?").

Je n'ai payé la préparation que quelques centimes d'euros. Mais les conditions d'hygiène m'ont couté ma santé pendant les 24 heures qui ont suivi. J'en menais pas large. C'est ça le prix du bétel. Pay the cost to be the boss !

Consultez les 2 commentaires.

Mer de chine

Après une petite journée à Kuala Lumpur, je serai au Vietnam ce soir où je rejoindrai Nadège qui y fêtera ces 30 ans.

Comme pour l'Indonésie, mon séjour aux Philippines était trop court et j'ai eu un pincement au coeur sur le tarmac. Désormais, à part pour les « cités » (Hong-Kong, Singapour…), je ferai en sorte de na pas rester moins de 10 jours dans un pays. Et puis, je reviendrai en Indonésie et aux Philippines, c'est sûr, et j’espère bientôt.

Big up to Rica (PH), Marc (PH), Troels (DE?), Gamaliel (PH), Alex (ES), Jordan (US), Analyn (PH), Mark (US) from Manille. Je n'ai rencontré personne à Boracay… C'était un moment un peu spécial pour moi, un peu les vacances dans les vacances. J'ai passé trois jours chez l'habitant, entre ma chambre (3 heures d'eau et d'électricité par jour, pas d'internet) et la plage. Avec quand même massages et gommages, le minimum vital. J'en ai pris tellement plein les yeux en Indonésie et à Manille, et je m’apprête à vivre le Viietnam à 100 à l'heure, c'était une petite pause au milieu de la tempète.

Consultez le commentaire.

Archives

2015
14 mars Blurred line Malay Monde 3
10 mars Mata ! Mata ! Malay Monde 3
8 mars Trackin' Manille Perso 4
7 mars Ital Jakarta Perso 6
6 mars La pause kopi Yogyakarta Monde 9
2 mars C'est la vie Denpasar Perso 3
1 mars See Ya Denpasar Perso 0
27 février L'appel de la forêt Katoomba Perso 4
24 février À mon regard tu te dérobes Sydney Monde 2
19 février On the Great Ocean Road Melbourne Perso 2
16 février Kia Ora Melbourne Perso 12
14 février Coriolis Waiheke Island Monde 4
12 février Under the rainbow Auckland Monde 0
10 février Fast exciting game Rotorua Monde 2
8 février Brebious Party 8 Rotorua Techno 7
7 février Waitangi Lower Hutt Monde 0
3 février I'll take you to the barbershop Lower Hutt Techno 1
1 février Des cagous aux kiwis Lower Hutt Perso 2
31 janvier Cocktail Karikate Karikaté Perso 0
29 janvier Cobra clutch Yaté Perso 3
27 janvier Île Bayonnaise Île des Pins Perso 2
25 janvier La mission Nouméa Techno 3
22 janvier Berdea Karikaté Perso 5
21 janvier La pause Kava Karikaté Monde 5
16 janvier Le caillou Karikaté Perso 3
13 janvier Tomber de Charlie en Scylla Karikaté Monde 0
12 janvier 東京国際空港 Tokyo Perso 0
8 janvier Rebond Paris Perso 4
2014
20 janvier Blue monday Paris Perso 1
2012
4 février Il neige à Venise Venise Perso 3
2011
28 décembre Miss Java Ajaccio Perso 1
2 novembre Sur la route Paris Perso 4
22 septembre Part heart, part garbage Paris Monde 1
29 août 1337 Paris Perso 0
12 juillet De Drupal 6 à Drupal 7 Paris Techno 1
4 juillet 10 ans de Spartak Paris Perso 2
3 juillet Reggae musique morte ? Paris Monde 2
27 juin Bayonne : Un calendrier contre les calendes Paris Monde 4
8 juin World IPv6 Day Paris Techno 0
4 mai Blockify Paris Techno 0
6 avril Méthode HTTP PATCH Paris Techno 0
18 mars Barcode love Paris Techno 0
13 mars Révolutions et démocratie Paris Monde 2
13 mars Relax NG comme syntaxe de documentation Paris Techno 0
20 février Janny Jane Bruxelles Perso 0
2010
31 décembre Son nom est.... Paris Perso 4
26 décembre GNU/Linux à l'heure d'Android Versailles Techno 2
29 novembre Il neige (5) Paris Perso 0
16 octobre PhiloWeb Paris Techno 0
10 octobre Euterpe Paris Perso 3
29 août Succès et limites du RDFa Paris Techno 0
25 août Contenants, contenus et auteurs Paris Techno 0
20 août Organiser la connaissance Paris Techno 0
13 août De vieilles connaissances (2) Paris Techno 4
10 août De vieilles connaissances (1) Paris Techno 1
7 août Soyez brefs Paris Techno 0
4 août Des triplets partout Bergerac Techno 4
1 août Au commencement était l'URI Bayonne Techno 0
28 juillet GIV US TEH KEYS Paris Perso 4
25 juillet Leperliac Paris Monde 3
21 juillet Cassini sous les néons Paris Monde 3
11 juillet Iä, Iä, Cthulhu fhtagn Paris Monde 0
21 juin Fête de la musique Paris Perso 4
17 juin REST et SOAP en deux pintes Paris Techno 15
28 mai Quartiers Paris Monde 2
19 mai L'artiste du mois Paris Monde 2
9 mai Cyclologie Paris Techno 2
29 avril Les ombres de Saint-Paul Paris Monde 2
21 avril Temps clair pour voyager en Europe Paris Monde 0
20 avril Mission accomplie Paris Perso 5
15 avril Paname Paris Perso 0
29 mars Luna Park pour la génération Y Bordeaux Monde 2
20 mars Abstention et pouvoir Lille Monde 4
7 mars Weapons of Maß Destruction Munich Perso 0
26 février Ghost Of Marx Bruxelles Monde 2
13 février Paradoxaux aficionados Bayonne Monde 2
6 février J'ai la frite Bruxelles Monde 3
13 janvier Doppelgänger Bruxelles Perso 5
10 janvier Tempête de sable à Helsinki Bruxelles Monde 2
2 janvier Bâtir de beaux URI : les extensions Bruxelles Techno 1
2009
19 décembre Il neige (4) Bruxelles Perso 0
14 décembre Compte à rebours Bruxelles Techno 0
13 décembre Menara ♥ Peterlin Bruxelles Perso 1
10 décembre Les ressources étherées du Web Bruxelles Techno 0
23 novembre Albin a la grippe Bruxelles Perso 0
16 novembre 6 ans de liberté Bordeaux Techno 0
8 novembre Frontières Lille Techno 0
27 octobre Le désert est une grande plage Bordeaux Monde 3
5 octobre L'homme contre la machine Lille Techno 3
2 octobre Entrer en lecture Lille Monde 0
7 septembre Jeu de piste Bruxelles Perso 0
1 septembre Un nouveau départ Bruxelles Perso 1
22 août Install Party Saint-Jean-De-Luz Techno 0
4 août Les fêtes de Bayonne Bayonne Perso 2
26 juillet Les flingues de Bayonne Bordeaux Perso 0
10 juin Un verre de Camille Brune ? Bordeaux Perso 0
20 mars Un deux trois Web Bordeaux Techno 0
3 mars Performance Bayonne Perso 1
1 janvier 2009 Bayonne Perso 0
2008
12 décembre Monopoly Bordeaux Perso 0
15 octobre ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ Casablanca Perso 0
13 juillet Play it again, Sam ! Casablanca Monde 0
22 mai Revue VS Casablanca Casablanca Monde 0
2007
28 septembre La promenade blanche Bordeaux Monde 0
9 mai Gnome, c'est ma tasse de thé Bordeaux Techno 4
7 mai Gueule de bois Bordeaux Monde 1
24 février Spartak se reforme ! Bayonne Perso 0
25 janvier Il neige (3) Bordeaux Perso 3
19 janvier Carnets Bayonne Perso 0
15 janvier Pierre blanche Bordeaux Techno 0
2006
3 septembre Oublier le sludge Bordeaux Monde 1
1 septembre C'est dit ! Bordeaux Perso 3
24 juin Pétition Bayonne Perso 3
13 juin Bon plan Barcelone Perso 7
1 juin Le retour Bayonne Perso 5
1 mai Wappu Wappu Jee ! Helsinki Monde 0
28 avril Universalité des triplets Helsinki Techno 0
4 avril Non au CPE Helsinki Monde 7
1 avril Aprillipäivä Helsinki Perso 7
28 mars The Quest for Kalevala Helsinki Perso 2
24 mars Guerre de religions Helsinki Techno 1
20 mars Tschüß Jürgen Helsinki Perso 0
6 mars Arc-en-ciel Helsinki Monde 0
27 février Sécurité sous Unix Helsinki Techno 0
15 février Le petit snack de Chydenia Helsinki Monde 2
14 février Ça va mieux en le disant Helsinki Monde 4
13 février Surprise Helsinki Monde 2
4 février Joyeux anniversaire Helsinki Perso 4
29 janvier Reconnaissance faciale Helsinki Perso 6
23 janvier La messagerie instantanée pour tous Helsinki Techno 0
19 janvier Finlandia Helsinki Monde 1
10 janvier gerié é nouar Helsinki Perso 3
2005
8 décembre En vrac sur la Finlande Helsinki Monde 0
5 décembre Le Logiciel Libre Helsinki Techno 0
28 novembre Velvhel Underground Helsinki Monde 0
24 novembre Les marchands du temple Helsinki Monde 4
21 novembre Mieux que le jogging Helsinki Monde 4
20 novembre Mens in saunas : corpore sano Helsinki Monde 0
14 novembre Choc culturel Helsinki Perso 7
6 novembre Arsenal Helsinki Techno 8
4 novembre Gojira Helsinki Monde 0
26 octobre Sur un coup de tête... Copenhague Perso 8
26 octobre Il neige (2) Helsinki Perso 1
21 octobre On y est presque Helsinki Monde 2
19 octobre Ambition Helsinki Perso 7
18 octobre Eskerrik asko SVG Helsinki Techno 5
17 octobre Tallin Tallin Monde 1
13 octobre Élegance finlandaise Helsinki Monde 1
7 octobre Deuil Helsinki Monde 2
28 septembre Mathématiques Helsinki Perso 0
24 septembre Des bises et des brises Helsinki Monde 2
20 septembre Devinette Helsinki Perso 8
18 septembre Vilain mensonge Helsinki Monde 3
14 septembre Kieltolaki Helsinki Monde 7
10 septembre Catastrophe Helsinki Monde 1
8 septembre Aurore Boréale Helsinki Perso 1
7 septembre Les petits pas Helsinki Monde 1
7 septembre Où suis-je ? Helsinki Perso 10
6 septembre Meilla oli hauskaa Helsinki Perso 0
29 août Sept ans de réflexion. Bayonne Perso 3
19 août La rencontre entre RDF et XHTML Bayonne Techno 7
18 août Le cimetiere disparu Tonneins Perso 0
14 août La loterie bayonnaise Bayonne Perso 4
20 juillet Nuits rhénanes Strasbourg Perso 8
12 juillet Philocomptoir à Pampelune Pampelune Monde 4
21 juin Les Courants Contraires Bayonne Perso 6
18 juin Il hait le printemps Bayonne Perso 1
17 juin Sombre perspective Bayonne Monde 1
25 mai Mais que veut dire missik ? Strasbourg Perso 2
25 mai Sapience d'affaire Strasbourg Perso 2
16 mai Le début de la fin Strasbourg Perso 1
12 mai Quick and Dirty Robocop Strasbourg Techno 2
9 mai Galapagos, encore... Strasbourg Monde 0
6 mai Ramona Strasbourg Perso 6
24 avril Bayonne bridge Bayonne Monde 1
19 avril Les morts-vivants sont libres Strasbourg Monde 0
18 avril D'une catastrophe l'autre Strasbourg Perso 1
18 avril Avoir des potes Bayonne Perso 2
13 avril The Black Syb Session IV Strasbourg Monde 2
9 avril Drôles de fruits Strasbourg Perso 0
6 avril Decmaneur Strasbourg Techno 1
3 avril Sceptique ou sceptique ? Strasbourg Monde 3
1 avril Elle n'aime pas les pâtes Strasbourg Perso 2
19 mars La soirée parfaite Strasbourg Perso 0
15 mars Paris Pranaya Strasbourg Monde 0
14 mars Stras assaillie Strasbourg Monde 3
8 mars Hockey sur glace VS art contemporain Strasbourg Perso 0
2 mars Quels menus pour le HTML ? Strasbourg Techno 0
1 mars À ma lectrice inconnue Strasbourg Perso 1
26 février Les visiteuses Strasbourg Perso 0
20 février Bookcrosser malgré tout Strasbourg Perso 2
19 février Les médicaments libres Strasbourg Monde 0
18 février Soif d'illégalité Paris Monde 0
18 février Séance de rattrapage Paris Techno 2
13 février Différents arrière-plans dans le mode spatial Strasbourg Techno 0
11 février Helsinki sera toujours Helsinki Strasbourg Perso 1
4 février Le jour des SMS / Evolution of the Planet Strasbourg Perso 1
2 février man su Strasbourg Techno 4
1 février Profitez d'un taux exceptionnel Strasbourg Techno 1
24 janvier Il neige Strasbourg Perso 0

Pages