Carnet

Fêtes et Ferias

Les Fêtes de Bayonne commencent aujourd'hui. C’est l'occasion idéale pour cette petite note amicale a l'attention de nos amis touristes parfois un peu étourdis.

En arrivant en ville, vous avez peut-être aperçu deux affiches différentes :

Les Fêtes de Bayonne auront lieu du 29 juillet au 2 aout. Les ferias de Bayonne se dérouleront du 1 aout au 6 septembre. Ce soir, donc, vous serez aux Fêtes, pas aux Ferias.

Au delà de l’évidence du calendrier, il y a marqué "Feria des Fêtes" sur la deuxième affiche. Difficile de confondre les deux. Et pourtant, beaucoup le font.

Ce n'est pas la même chose

Une feria ("foire" en espagnol) est la version moderne et récréative des foires aux bestiaux médiévales, elle est structurée par un cycle de jeux ou sports taurins (courses de taureaux, lâchers de taureaux, corridas...). Ben oui, quitte a réunir toutes ces belles bêtes sur le marché pour les vendre, autant en profiter pour s'amuser un peu avec elles, non ? Il s'agit d'une tradition ibérique, adoptée par Bayonne (et donc par la France) depuis 1853.

Les Fêtes de Bayonne (depuis 1932) sont une période ou les clefs de la ville sont symboliquement confiées a la population, dans la tradition du carnaval médiéval. C’est aussi le moment ou les clubs associatifs privés de la ville ("penas", principalement taurins, mais aussi sportifs ou tout simplement amicaux) sont ouverts au public.

Si un jour la tauromachie est de nouveau interdite en France, les ferias disparaitront, pas les Fêtes.

Et ailleurs ?

A Pampelune, qui est la ville modèle des festivités du sud français, les Fêtes de San Fermín sont distinctes de la Feria del Toro (exemple en 1959), mais les calendriers initiaux (Fêtes en octobre, la Saint Firmin étant le 10 octobre, et feria en juillet) ont été rapprochés en 1591 au point qu'ils sont aujourd'hui presque juxtaposés, les ferias n'ayant qu'un jour de retard sur les Fêtes.

A Dax, les ferias commencent aussi un jour après le début des Fêtes. Cependant, a partir de 1979, les organisateurs ont cessé de communiquer sur les Fêtes pour ne plus utiliser que le mot "ferias", ce qui est assez curieux et donne parfois de drôles de situations ("la feria des ferias"). Ah ! Les landais...

Plus d'excuses

Voila, vous êtes au courant maintenant. Bonnes Fêtes a tous et amusez-vous bien.

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Fist of Curry

Ça y est, j'ai vécu l'épreuve de l'Inde. Le psychiatre Régis Airault évoque "ces voyageurs [qui] commencent par égarer leur argent, leurs affaires, avant d’oublier leur nom, leur identité ; ils entrent dans une forme d’errance, ou éprouvent des sentiments d’extase sauvage…". Vaste programme.

Petit écran

Je n'ai pas égaré mon argent, heureusement, mais je me suis quand même fait voler des affaires par un conducteur d'autorickshaw. Si vous voulez un Nexus 4 d'occasion, le mien est disponible sur Internet depuis plus d'un mois :

Je me demande si mon voleur va reussir a le vendre un jour.

Oui, j'ai expérimenté une forme d'errance au cours de cet interminable mois dans le sous-continent, mais pas d'extase, non, plutôt une sidération profonde, constante et triste. Même préparé, même prévenu, je ne m'attendais pas a voir une telle inversion des valeurs. Le bien, le mal, le vrai, le faux, ces machins... oubliez !

L’Inde s’appuie sur le yoga pour promouvoir « un monde sans tension », titrait Le Monde dans un article sur la journée mondiale du yoga. Lire ceci au retour d'une ballade dans New Delhi, c'est cocasse. En quelques jours, Delhi, Agra, Varanasi et leurs habitants sont devenus a mes yeux l'incarnation même de la tension. Casablanca, vous vous souvenez ? C'est Lapanouse de Cernon a cote.

Grand écran

Bien sur, il y a aussi eu de belles rencontres : Wanyi (SG), Flore (FR), Brice (FR), Nikhil (FR-IN), Christina (IN), Gita (IN)... pour ne citer que les principales. Et, hors Uttar Pradesh, des villes m'ont tout de même un peu plu : Leh dans les magnifiques Himalayas, Bangalore dans ce sud indien un peu plus accueillant... La nourriture était délicieuse, évidemment, partout. Et j'ai beaucoup apprécié découvrir cette culture si ancienne et différente.

Ne vous méprenez pas, donc. Je suis rentré en France depuis 2 jours, je fais le bilan, et je ne suis pas mécontent d'avoir été en Inde. Absolument pas. Je suis seulement un peu secoué, abimé.

Et puis, la grande nouvelle pour vous lecteurs de longue date, c'est que j'ai enfin acheté le DVD de Paris Pranaya ! Pour rappel, il s'agit d'un film indien dans lequel j'ai joué il y a 15 ans. Je ne m'y suis pas vu, mais je crois avoir aperçu Aurélien, et surtout Pascaline qui a une longue présence a l’écran. Mythique ! Je l'ai visionné avec une Indienne, qui m'a questionné sur les volets rouges du Pays Basque qu'on voit dans le film, elle n'a pas apprécié mon explication.

Mon tour du Monde reprend en septembre, avec normalement le Chili. D'ici la, vous aurez peut-être des billets sur l'informatique. Bande de veinards.

Consultez les 2 commentaires.

Bayon, Cambodge

Mon voyage a pris littéralement un virage a 90 degrés la semaine dernière quand j'ai compris que je ne pourrai pas avoir mon visa pour l'Inde en restant en Thaïlande.

En effet, l'ambassade d'Inde garde le passeport une petite semaine pour la procédure, et il est manifestement impossible de vivre ici sans avoir ce document sans cesse sous la main. J'avais déjà fait part de mon agacement dans un billet précédent sur le fait qu'on le demande pour tout et n'importe quoi : dormir dans un dortoir, acheter un billet de train, changer de l'argent... ("Il dit qu'il voit pas le rapport."). Mais ça va au delà de ça. Je vais vous épargner les détails des tracas que j'ai vécus, mais il ne m’était pas possible de rester.

Depuis Bangkok, je suis donc allé vers l'est, au Cambodge, plutôt que vers le nord, a Chiang Mai. Ce fut une bonne décision.

Déjà, parce que, oui, on peut vivre 10 jours au Cambodge sans passeport, Je l'ai immédiatement confié a l'ambassade d'Inde et ne l'ai récupéré que hier. Personne ne me l'a réclamé. Il a donc été judicieusement employé, conformément a sa fonction : contrôle lors de l’entrée sur le territoire, demande d'un visa, et, bientôt, contrôle lors de la sortie. Simple, tranquille, efficace.

Mais aussi car je suis content d'avoir découvert le Cambodge qui n’était pas dans ma feuille de route et qui m'a bien plu. Le système monétaire est très curieux (avec deux monnaies qui cohabitent, le USD et le KHR, en contradiction avec la loi de Greham, oui, oui), la ville de Phnom Penh est intrigante, les témoignages de la tragique époque Khmer Rouge font leur effet, et les temples d'Angkor sont magnifiques, et, bonus, l'un d'entre eux s'appelle "Bayon".

Après-demain, je pars pour New Delhi. L’Inde, enfin.

Doubles salutations. Thailand people : Aydan's sister (UK) from Hai Tai, Peter (DE) from Chumpon, Jan (TH), Mark (TH/NZ), Reewa (TH), & Anne (FR) from Bangkok. Cambodia people : Kash (IR) & the Tampere guy (FI) from Siem Reap, Romanita (CH) from Phnom Pehn.

Consultez les 7 commentaires.

Amour et liberté

C'est l'anniversaire de Bouddha (Vesak) aujourd'hui. Pourtant, je n'entend parler que du strange of the land, comme tous les jours depuis mon arrivée en Thailande. Qui est ce mystérieux personnage ?

"Mais non", me corrige Mark, tremblant, empoignant fort son Cameron's Kick (Whisky, Citron, Orgeat), "c'est strength of the land, pas strange of the land". La force de la terre, le grandiose, l'excellent, le pouvoir incomparable, l'avatar de Vishnu devenu le grand régnant, le grand protecteur, le grand roi de Siam, demi-dieu... sa majesté le roi de Thaïlande.

L'amour du peuple pour son roi est sincère, me dit Anne. Ah oui ? Peut-être... Je veux bien le croire, je le souhaite même, car je n'ai aucune antipathie pour cet individu et de la tendresse pour le peuple thaïlandais. Mais personne n'en sait foutre rien, en fait.

Car comment différencier le respect sincère de la pure terreur, quand il existe tout cet arsenal coercitif ?

  • Tout le monde doit se lever au cinéma, entre les bandes-annonces et le film, lorsque est diffuse un clip a la gloire du roi. Tu restes assis ? 15 ans de prison !
  • A 8:00 et a 18:00, tous les jours, un hymne est diffuse dans la ville, précédé d'un très loooong et angoissant compte a rebours. Si tu bouges : prison ! Mais le nombre d’années sera une surprise car aucune loi ne le précise.
  • Un billet s'envole ? Ne l'arrête pas avec ton pied ! Lèse-majesté : entre 3 et 15 ans de prison.
  • Si tu a la mauvaise idée de porter du noir le jour de l'anniversaire du roi, 5 ans de prison. Tu en portes seulement la veille ? 5 ans de prison quand même !
  • ...

"Vous ne pouvez pas forcer quelqu'un a vous aimer, mais vous pouvez l'enfermer au sous-sol et attendre qu'il développe le syndrome de Stockholm."

Consultez les 4 commentaires.

Une nuit a Silom

I'm inspired by the courage of those who have fallen before my mighty fist.

Sagat, in Street Fighter IV

Hai Tai, Chumpon et maintenant Bangkok : je progresse vers le nord, me déplaçant en train. Même si je suis toujours très fatigue, je recommence a sortir et a fréquenter des locaux. Hier, c’était rooftop, bars et street food dans le quartier Silom.

Uppercut

Il parait que le thaïlandais sont las des farangs, des touristes en général, et des routards en particulier. Je peux les comprendre. Déjà parce qu'il y en a vraiment beaucoup, et pas toujours corrects. Moi le premier : j'ai déjà commis quelques impairs. Mais, surtout, comme je le redoutais, il semblerait que Bangkok attire les déchets de l'occident, ces douchebagpackers (don't be one, non non), dont j'ai déjà eu un triste aperçu a Bali.

Mais les thaïlandais sont malins, ils ont convaincu tout ce petit monde que la rue Khao San était the place to be. Résultat : ils y sont presque tous parqués, n'en sortent quasiment pas, et le reste de l'immense ville est plutôt clean.

De toute manière, si un occidental sous acides et testostérone (quel cocktail !) cherche la bagarre a un petit thaï maigrichon, il risque de se coucher comme Mylee Bonne Baise. On est 6 autour de la table, rapide sondage : tout le monde fait de la boxe. Oui, tout le monde, même la petite thaïlandaise chou (que j'imagine désormais en train de donner une raclée a Sagat).

Organoleptique

Pour ma part, je trouve les thaïlandais très sympathiques, sincèrement sympathiques, surtout autour d'un highball. Je l'ignorais mais il y a une grande culture cocktail a Bangkok. Plein de bars, un très bon niveau. Avec une petite particularité  : les ingrédients (liqueurs, bitters, infusions, compotes...) sont préparés sous vide, conservés dans des sachets en plastique, puis présentés dans de jolies bouteilles en verre sur le comptoir.

J'ai voulu tester et j'ai entraine la petite équipe dans quelques bars. Les cocktails étaient délicieux. Ma sélection :

Rosemary's Daisy au Vesper (Attention : site musical ! Oui, en 2015 !) :

  • Base : Gin
  • Corps : Lemon juice & Egg White
  • Additif : Ederflower Liquor & Smoked Rosemary

Un sour bien agréable.

Apple & Pear au Lady Brett :

  • Base: Calvados & Eau de vie Poire Williams
  • Corps : Lemon
  • Additif : Cocoa & Bitter

Mmmm... Calvados... Ça m'a donne le mal du pays, un tout petit peu.

Ping Pong

Une nuit a Silom, sans se rendre dans les brulantes rues Phatphong ? Oui, c'est possible. Le quartier (mon préféré de Bangkok pour l'instant, je pense que je vais m'y installer a partir de ce soir) a beaucoup a offrir sans qu'on se sente obligé d'aller voir un ping-pong show.

Consultez les 3 commentaires.

Archives

2015
25 mai Poste frontiere Hat Yai Perso 4
22 mai Grosse fatigue Penang Perso 3
16 mai Je suis Guoplu Melaka Perso 1
12 mai Durian durian Kuala Lumpur Perso 7
8 mai Et la France enivrée te salue Singapour City Monde 3
8 mai Du bubble tea au singapore sling Singapour City Perso 2
1 mai Young man, there's no need to feel down Taipei Perso 1
26 avril Beauty face Hiroshima Perso 10
25 avril Plein soleil Hiroshima Techno 2
21 avril Ne cherchez pas la geisha Kyoto Monde 2
18 avril Puyo Puyo Tsu Tokyo Techno 3
18 avril Lost in translation Tokyo Perso 9
15 avril Japooooooooooooooooooon ! Tokyo Perso 1
14 avril DMZ Séoul Techno 2
9 avril Hangeul Busan Techno 2
6 avril Gwoemul Séoul Perso 6
5 avril Bibimbaps, me voici ! Séoul Perso 8
4 avril Pillow Fight Hong-Kong Perso 4
2 avril Géopolitique et chocolat Hong-Kong Techno 3
29 mars Bye bye melodica & Vietnam Hong-Kong Techno 12
28 mars 16 cocktails dans le ciel de Saigon Saigon Monde 4
25 mars L'opium du peuple Con Dao Techno 0
19 mars Le prix du bétel Hué Techno 2
15 mars Mer de chine Kuala Lumpur Perso 1
14 mars Blurred line Malay Monde 3
10 mars Mata ! Mata ! Malay Monde 5
8 mars Trackin' Manille Perso 4
7 mars Ital Jakarta Perso 6
6 mars La pause kopi Yogyakarta Monde 9
2 mars C'est la vie Denpasar Perso 3
1 mars See Ya Denpasar Perso 0
27 février L'appel de la forêt Katoomba Perso 4
24 février À mon regard tu te dérobes Sydney Monde 2
19 février On the Great Ocean Road Melbourne Perso 2
16 février Kia Ora Melbourne Perso 12
14 février Coriolis Waiheke Island Monde 4
12 février Under the rainbow Auckland Monde 0
10 février Fast exciting game Rotorua Monde 2
8 février Brebious Party 8 Rotorua Techno 7
7 février Waitangi Lower Hutt Monde 0
3 février I'll take you to the barbershop Lower Hutt Techno 1
1 février Des cagous aux kiwis Lower Hutt Perso 2
31 janvier Cocktail Karikate Karikaté Perso 0
29 janvier Cobra clutch Yaté Perso 3
27 janvier Île Bayonnaise Île des Pins Perso 2
25 janvier La mission Nouméa Techno 5
22 janvier Berdea Karikaté Perso 5
21 janvier La pause Kava Karikaté Monde 8
16 janvier Le caillou Karikaté Perso 3
13 janvier Tomber de Charlie en Scylla Karikaté Monde 0
8 janvier Rebond Paris Perso 4
2014
20 janvier Blue monday Paris Perso 1
2012
4 février Il neige à Venise Venise Perso 3
2011
28 décembre Miss Java Ajaccio Perso 1
2 novembre Sur la route Paris Perso 4
22 septembre Part heart, part garbage Paris Monde 1
29 août 1337 Paris Perso 0
12 juillet De Drupal 6 à Drupal 7 Paris Techno 1
4 juillet 10 ans de Spartak Paris Perso 2
3 juillet Reggae musique morte ? Paris Monde 2
27 juin Bayonne : Un calendrier contre les calendes Paris Monde 4
8 juin World IPv6 Day Paris Techno 0
4 mai Blockify Paris Techno 0
6 avril Méthode HTTP PATCH Paris Techno 2
18 mars Barcode love Paris Techno 0
13 mars Révolutions et démocratie Paris Monde 2
13 mars Relax NG comme syntaxe de documentation Paris Techno 0
20 février Janny Jane Bruxelles Perso 0
2010
31 décembre Son nom est.... Paris Perso 4
26 décembre GNU/Linux à l'heure d'Android Versailles Techno 2
29 novembre Il neige (5) Paris Perso 0
16 octobre PhiloWeb Paris Techno 0
10 octobre Euterpe Paris Perso 3
29 août Succès et limites du RDFa Paris Techno 0
25 août Contenants, contenus et auteurs Paris Techno 0
20 août Organiser la connaissance Paris Techno 0
13 août De vieilles connaissances (2) Paris Techno 4
10 août De vieilles connaissances (1) Paris Techno 1
7 août Soyez brefs Paris Techno 0
4 août Des triplets partout Bergerac Techno 4
1 août Au commencement était l'URI Bayonne Techno 0
28 juillet GIV US TEH KEYS Paris Perso 4
25 juillet Leperliac Paris Monde 3
21 juillet Cassini sous les néons Paris Monde 3
11 juillet Iä, Iä, Cthulhu fhtagn Paris Monde 0
21 juin Fête de la musique Paris Perso 4
17 juin REST et SOAP en deux pintes Paris Techno 15
28 mai Quartiers Paris Monde 2
19 mai L'artiste du mois Paris Monde 2
9 mai Cyclologie Paris Techno 2
29 avril Les ombres de Saint-Paul Paris Monde 2
21 avril Temps clair pour voyager en Europe Paris Monde 0
20 avril Mission accomplie Paris Perso 5
15 avril Paname Paris Perso 0
29 mars Luna Park pour la génération Y Bordeaux Monde 2
20 mars Abstention et pouvoir Lille Monde 4
7 mars Weapons of Maß Destruction Munich Perso 0
26 février Ghost Of Marx Bruxelles Monde 2
13 février Paradoxaux aficionados Bayonne Monde 2
6 février J'ai la frite Bruxelles Monde 3
13 janvier Doppelgänger Bruxelles Perso 5
10 janvier Tempête de sable à Helsinki Bruxelles Monde 2
2 janvier Bâtir de beaux URI : les extensions Bruxelles Techno 1
2009
19 décembre Il neige (4) Bruxelles Perso 0
14 décembre Compte à rebours Bruxelles Techno 0
13 décembre Menara ♥ Peterlin Bruxelles Perso 1
10 décembre Les ressources étherées du Web Bruxelles Techno 0
23 novembre Albin a la grippe Bruxelles Perso 0
16 novembre 6 ans de liberté Bordeaux Techno 0
8 novembre Frontières Lille Techno 0
27 octobre Le désert est une grande plage Bordeaux Monde 3
5 octobre L'homme contre la machine Lille Techno 3
2 octobre Entrer en lecture Lille Monde 0
7 septembre Jeu de piste Bruxelles Perso 0
1 septembre Un nouveau départ Bruxelles Perso 1
22 août Install Party Saint-Jean-De-Luz Techno 0
4 août Les fêtes de Bayonne Bayonne Perso 2
26 juillet Les flingues de Bayonne Bordeaux Perso 0
10 juin Un verre de Camille Brune ? Bordeaux Perso 0
20 mars Un deux trois Web Bordeaux Techno 0
3 mars Performance Bayonne Perso 1
1 janvier 2009 Bayonne Perso 0
2008
12 décembre Monopoly Bordeaux Perso 0
15 octobre ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ Casablanca Perso 0
13 juillet Play it again, Sam ! Casablanca Monde 0
22 mai Revue VS Casablanca Casablanca Monde 0
2007
28 septembre La promenade blanche Bordeaux Monde 0
9 mai Gnome, c'est ma tasse de thé Bordeaux Techno 4
7 mai Gueule de bois Bordeaux Monde 1
24 février Spartak se reforme ! Bayonne Perso 0
25 janvier Il neige (3) Bordeaux Perso 3
19 janvier Carnets Bayonne Perso 0
15 janvier Pierre blanche Bordeaux Techno 0
2006
3 septembre Oublier le sludge Bordeaux Monde 1
1 septembre C'est dit ! Bordeaux Perso 3
24 juin Pétition Bayonne Perso 3
13 juin Bon plan Barcelone Perso 7
1 juin Le retour Bayonne Perso 5
1 mai Wappu Wappu Jee ! Helsinki Monde 0
28 avril Universalité des triplets Helsinki Techno 0
4 avril Non au CPE Helsinki Monde 7
1 avril Aprillipäivä Helsinki Perso 7
28 mars The Quest for Kalevala Helsinki Perso 2
24 mars Guerre de religions Helsinki Techno 1
20 mars Tschüß Jürgen Helsinki Perso 0
6 mars Arc-en-ciel Helsinki Monde 0
27 février Sécurité sous Unix Helsinki Techno 0
15 février Le petit snack de Chydenia Helsinki Monde 2
14 février Ça va mieux en le disant Helsinki Monde 4
13 février Surprise Helsinki Monde 2
4 février Joyeux anniversaire Helsinki Perso 4
29 janvier Reconnaissance faciale Helsinki Perso 6
23 janvier La messagerie instantanée pour tous Helsinki Techno 0
19 janvier Finlandia Helsinki Monde 1
10 janvier gerié é nouar Helsinki Perso 3
2005
8 décembre En vrac sur la Finlande Helsinki Monde 0
5 décembre Le Logiciel Libre Helsinki Techno 0
28 novembre Velvhel Underground Helsinki Monde 0
24 novembre Les marchands du temple Helsinki Monde 4
21 novembre Mieux que le jogging Helsinki Monde 4
20 novembre Mens in saunas : corpore sano Helsinki Monde 0
14 novembre Choc culturel Helsinki Perso 7
6 novembre Arsenal Helsinki Techno 8
4 novembre Gojira Helsinki Monde 0
26 octobre Sur un coup de tête... Copenhague Perso 8
26 octobre Il neige (2) Helsinki Perso 1
21 octobre On y est presque Helsinki Monde 2
19 octobre Ambition Helsinki Perso 7
18 octobre Eskerrik asko SVG Helsinki Techno 5
17 octobre Tallin Tallin Monde 1
13 octobre Élegance finlandaise Helsinki Monde 1
7 octobre Deuil Helsinki Monde 2
28 septembre Mathématiques Helsinki Perso 0
24 septembre Des bises et des brises Helsinki Monde 2
20 septembre Devinette Helsinki Perso 8
18 septembre Vilain mensonge Helsinki Monde 3
14 septembre Kieltolaki Helsinki Monde 7
10 septembre Catastrophe Helsinki Monde 1
8 septembre Aurore Boréale Helsinki Perso 1
7 septembre Les petits pas Helsinki Monde 1
7 septembre Où suis-je ? Helsinki Perso 10
6 septembre Meilla oli hauskaa Helsinki Perso 0
29 août Sept ans de réflexion. Bayonne Perso 3
19 août La rencontre entre RDF et XHTML Bayonne Techno 7
18 août Le cimetiere disparu Tonneins Perso 0
14 août La loterie bayonnaise Bayonne Perso 4
20 juillet Nuits rhénanes Strasbourg Perso 8
12 juillet Philocomptoir à Pampelune Pampelune Monde 4
21 juin Les Courants Contraires Bayonne Perso 6
18 juin Il hait le printemps Bayonne Perso 1
17 juin Sombre perspective Bayonne Monde 1
25 mai Mais que veut dire missik ? Strasbourg Perso 2
25 mai Sapience d'affaire Strasbourg Perso 2
16 mai Le début de la fin Strasbourg Perso 1
12 mai Quick and Dirty Robocop Strasbourg Techno 2
9 mai Galapagos, encore... Strasbourg Monde 0
6 mai Ramona Strasbourg Perso 6
24 avril Bayonne bridge Bayonne Monde 1
19 avril Les morts-vivants sont libres Strasbourg Monde 0
18 avril D'une catastrophe l'autre Strasbourg Perso 1
18 avril Avoir des potes Bayonne Perso 2
13 avril The Black Syb Session IV Strasbourg Monde 2
9 avril Drôles de fruits Strasbourg Perso 0
6 avril Decmaneur Strasbourg Techno 1
3 avril Sceptique ou sceptique ? Strasbourg Monde 3
1 avril Elle n'aime pas les pâtes Strasbourg Perso 2
19 mars La soirée parfaite Strasbourg Perso 0
15 mars Paris Pranaya Strasbourg Monde 0
14 mars Stras assaillie Strasbourg Monde 3
8 mars Hockey sur glace VS art contemporain Strasbourg Perso 0
2 mars Quels menus pour le HTML ? Strasbourg Techno 0
1 mars À ma lectrice inconnue Strasbourg Perso 1
26 février Les visiteuses Strasbourg Perso 0
20 février Bookcrosser malgré tout Strasbourg Perso 2
19 février Les médicaments libres Strasbourg Monde 0
18 février Séance de rattrapage Paris Techno 2
18 février Soif d'illégalité Paris Monde 0
11 février Helsinki sera toujours Helsinki Strasbourg Perso 1
4 février Le jour des SMS / Evolution of the Planet Strasbourg Perso 1
2 février man su Strasbourg Techno 4
1 février Profitez d'un taux exceptionnel Strasbourg Techno 1
24 janvier Il neige Strasbourg Perso 0
23 janvier Le tabac c'est tabou Strasbourg Perso 4
22 janvier Hermétisme Strasbourg Techno 0
18 janvier Le môle Seegmuller Strasbourg Monde 8
13 janvier SybSession II : la chronique Strasbourg Monde 0
8 janvier Bienvenue Strasbourg Perso 2